Lancer la vidéo
O'Rheun sur l'Île Tristan

O’Rheun

"Promouvoir les musiques électroniques dans un cadre idyllique, face à la mer"

O’Rheun est une association destinée à mettre en avant les musiques électroniques par le biais d’un festival annuel ayant lieu à Douarnenez au mois de juin. Il s’agit d’un évènement plein-air avec déjà deux éditions à son actif.

O'Rheun, qu’est-ce que c’est ?

Créée à la suite d’une réflexion commune dans un groupe d’amis, l’association O’Rheun voit le jour en octobre 2017. Elle prône les musiques électroniques par le biais de performances de djing. Son premier événement en juin 2018 attire plus de 1200 curieux. Fort du succès rencontré, l’association dirigée par Camille Durand s’engage sur une deuxième édition encore plus sérieuse, plus travaillée. Pari remporté avec quelque 2000 festivaliers sur l’esplanade du même nom (Le Rheun) au mois de juin 2019. L’ambition de l’association grandit au fur et à mesure des éditions réalisées à Douarnenez. Les retours se font nombreux et toujours positifs, de quoi encourager grandement l’association à continuer sur sa lancée. 

Lancée pour une 3e édition encore plus solide en termes de représentations artistiques, avec un travail d’organisation et de préparation conséquent en amont de l’été 2020, l’association se voit contrainte de stopper sa nouvelle édition à cause de la crise sanitaire qui sévit partout dans le pays. Passe alors une année entière sans que l’horizon ne s’éclaircisse et puisse laisser apparaître une ouverture concrète pour la mise en place d’une nouvelle édition du festival à Douarnenez. O’Rheun se voit obligé d’annoncer en avril 2021 l’annulation de son édition programmée mais non-officialisée. Une chance pour eux de s’être organisés de la sorte car cela leurs laisse la possibilité de rebondir rapidement et proposer tout de même quelque chose à l’été 2021. 

Qui compose cette association ?

Camille Durand est l’actuel président de l’association. Membre fondateur, il souhaite faire bouger sa ville natale en proposant un événement mêlant convivialité et sonorités électroniques. Issu du monde de la musique, il se présente en tant que DJ sur plusieurs événements du Grand Ouest. Basé en Bretagne depuis toujours, sa culture musicale ne cesse de s'accroître au fil du temps et des lieux dans lesquels il se produit. Attaché à sa région, il souhaite en faire partie dans son panorama culturel afin d’y apporter sa vision de la fête bien faite. 

Épaulé de très près par son ami Nicolas Dequin, ils construisent ensemble les deux premières éditions du festival de son imagination à sa réalisation. Nicolas est photographe mais a de solides compétences en gestion événementielle et en communication. Il vit aujourd’hui à Rennes et côtoie l’univers musical de cette ville qui ne cesse de surprendre. Également DJ, il se produit aux côtés de deux de ses amis sous le nom de Labonga, trio résidents de l’association O’Rheun. Une identité haute en couleur visant à faire danser un public intergénérationnel. 

Sarah Colin est identifiée comme la graphiste de l’association. C’est elle qui imagine et confectionne l’ensemble des supports de communication visuelle. Avec un joli background professionnel acquis à Paris, elle travaille aujourd’hui de manière indépendante entre Rennes et la capitale. Elle tire ses inspirations de Douarnenez et de son environnement marin avec lesquels elle compose ses créations graphiques. Dotée d’un œil aiguisé, elle se passionne pour la photographie et réalise plusieurs clichés à titre personnel mais également pour l’association. 

O’Rheun comptabilise en son sein plus de 20 membres actifs. Ils interviennent plutôt dans des actions exécutives et opérationnelles comme lors de l’installation/désinstallation du site du festival, pendant son déroulement en tant que bénévoles mais également sur des tâches de conception décorative.

D'où vous est venue l'idée de créer cette association ?

L’idée de l’association O’Rheun est née en 2015. Elle ne prend pas de forme bien définie mais l’envie de proposer un événement musical tourné vers les musiques électroniques est bien là. En octobre 2017, après plusieurs échanges avec ses amis, Camille décide de sauter le pas et d’officialiser la création de l’association. La construction du premier événement se met alors en place et voit le jour en juin 2018 sur un lieu symbolique pour tout Douarneniste – Trébouliste. L’idée est donc de dynamiser le décor culturel et associatif de la Ville de Douarnenez par le biais des musiques électroniques.

À quel(s) public(s) vous adressez-vous ? 

Soucieux de l’inclusion sociale, l’association se veut ouverte à tout public. Petits et grands, jeunes comme moins jeunes sont les bienvenus pour partager ensemble un moment de convivialité aux rythmes des sélections musicales de chaque artiste présent pour l’occasion. L’intérêt d’un événement comme O’Rheun est de promouvoir les musiques électroniques dans un cadre idyllique, face à la mer, le temps d’une belle journée du début de l’été.

Vous avez fait un DJ Set diffusé en direct depuis l'Île Tristan, quel était l'objectif de ce projet ? 

L’idée était de réussir à exploiter un lieu emblématique de la Ville de Douarnenez, un espace naturel dans lequel sonorité et biodiversité cohabiteraient le temps d’une belle fin de journée d’été. L’Île Tristan apparaît comme notre meilleur choix pour réaliser cet événement unique, novateur et pouvant avoir une belle portée locale, régionale voire nationale. 

Notre objectif premier était de déployer une stratégie de communication forte avec la mise en image du patrimoine de la ville, la création de contenus visuels de l’espace urbain et du littoral. Nous devions mettre en avant la Ville de Douarnenez dans sa capacité à soutenir les porteurs de projets culturels comme le nôtre. 

De plus, il s’agissait de proposer du contenu de qualité toujours en accord avec les objectifs de O’Rheun au niveau de ses engagements culturels à toutes personnes curieuses de l’évolution de l’association.

Quelles mobilisations cela demande d’organiser ce DJ set ?

Pour un projet comme celui-ci, il faut imaginer trois mois de travail entre la validation du dossier, la recherche de financements, les autorisations, la recherche de prestataires et toute la logistique qui en découle. 

Nous avons eu la chance d’être rapidement appuyé et soutenu par la Ville de Douarnenez qui nous a ensuite mis en lien avec le Conservatoire du Littoral. Emballés par le projet, leur accord ne s’est pas fait attendre. 

Il a fallu trouver ensuite une équipe audiovisuelle capable de répondre à notre demande et c’est là que notre chemin croise ceux des talentueux Eddy Tertrais (vidéaste), Younn Durand (Monteur) et Guillaume Le Chanu (droniste). Ils répondent présent dès notre première rencontre.  

Après coordination de l’équipe complète (organisateurs, prestataires et partenaires), la durée totale d’enregistrement s’étale sur 2 jours pleins. C’est le temps qu’il nous aura fallu pour récupérer l’ensemble du matériel, l'affréteur sur le site afin d’y installer le tout pour une durée de 2h.

D'autres projets ou événements à venir ?

Pour ce qui est du festival, nous allons nous remettre au travail dès la fin de l’année pour proposer une 3ème édition initialement prévue en 2020. Nous souhaitons réinvestir l’esplanade du Rheun et retrouver notre public paré à danser. 

Au niveau du format « DJ set filmé », les idées ne manquent pas mais de ce côté, on garde le secret !

Quel est votre endroit préféré en Finistère ?

Les Bretons sont chauvins ? Qu’en est-il des Douarnenistes alors ! Nous sommes si fiers de notre ville, de sa beauté et de ses habitants, de son bon-vivre et de tout ce qui y contribue. Il s’agit là de notre port d’attache mais qui sait, peut-être qu’un jour l’association prendra le large et se dressera contre vents et marées …

Pastille Ambassadeur

Association O' Rheun

 

Pastille Ambassadeur

Association O' Rheun

 

Ne manquez pas...

Chargement
Plus de résultats Plus de résultats

Ailleurs sur le Web

#toutcommenceenfinistere @search?q=%23toutcommenceenfinistere 27 May Comme #ToutCommenceEnFinistere, Ma première visite des musées rouverts, c'est au @mbaqofficiel, avec un malicieux… https://t.co/XXs4cukw6s
Tweet
France 3 Bretagne La Torche : le surf comme thérapie contre les addictions
Blog/Press Article
Youtube Video
Ouest France Raffaele Siano, chercheur de l’Ifremer, expert en microalgues
Blog/Press Article
Youtube Video
#toutcommenceenfinistere @search?q=%23toutcommenceenfinistere 28 April 📱Tronoën. Mars 2019 Lezel an heol hon dougen. . Letting the sun carry us. . Laisser le soleil nous porter. Pren… https://t.co/N1Id3wCqPB
Tweet
#toutcommenceenfinistere @search?q=%23toutcommenceenfinistere 27 May Comme #ToutCommenceEnFinistere, Ma première visite des musées rouverts, c'est au @mbaqofficiel, avec un malicieux… https://t.co/XXs4cukw6s
Tweet
France 3 Bretagne La Torche : le surf comme thérapie contre les addictions
Blog/Press Article
Youtube Video
Ouest France Raffaele Siano, chercheur de l’Ifremer, expert en microalgues
Blog/Press Article
Youtube Video
#toutcommenceenfinistere @search?q=%23toutcommenceenfinistere 28 April 📱Tronoën. Mars 2019 Lezel an heol hon dougen. . Letting the sun carry us. . Laisser le soleil nous porter. Pren… https://t.co/N1Id3wCqPB
Tweet