Marine Bruneau, Égaluce

"Je veux faire ma part pour que les choses changent"

À 34 ans, Marine Bruneau s'est engagée, depuis de nombreuses années, pour défendre la cause des femmes et pour déconstruire des stéréotypes liés au genre. Avec la création d'Égaluce, son cabinet de conseil en égalité et organisme de formation, elle agit à son niveau pour parvenir à un monde plus égalitaire, auprès des entreprises comme des particuliers.

Un engagement féministe

Éducatrice spécialisée de formation, Marine Bruneau a exercé durant 13 ans dans le secteur social, où elle s'est spécialisée dans l'accompagnement des familles touchées par la pédocriminalité incestueuse, les violences conjugales et les féminicides. Elle travaillait sur le prisme de la victimisation, au sein de l'Aide Sociale à l'Enfance (ASE).

Marine revient sur les causes qui lui sont chères : « En parallèle, j'avais un engagement féministe, via les réseaux sociaux, notamment. Puis j'ai intégré une ONG (Eurocef) qui défend les droits des enfants et de la famille, pour laquelle j'ai siégé au Conseil de l'Europe, de 2016 à 2021.

L'élément déclencheur de cet engagement ? « Mes parents étaient tous les deux chauffeurs de bus mais n'avaient pas les mêmes conditions de travail. Ma mère subissait des violences verbales de la part de ses collègues et des usagers. C'était un métier très masculin à l'époque. » Par la suite, c'est à travers ses lectures (Simone de Beauvoir, Virginie Despentes, Annie Ernaux...) que Marine se forge sa propre opinion, en observant le monde à travers le prisme de la femme.

Depuis un certain temps, Marine souhaitait créer son entreprise. C'est chose faite depuis septembre 2019, avec la naissance d'Égaluce. « L'égalité hommes femmes est une thématique qui porte et je veux faire ma part pour que les choses changent. Pour y parvenir, je m'attache à créer des espaces afin de détricoter les stéréotypes. »

Avec Égaluce, Marine intervient dans différents domaines : le conseil aux entreprises, la formation (tout public), les conférences et la couverture médiatique. Elle anime notamment une chronique chaque mercredi sur Tébéo, dans l'émission « Bonjour Bretagne », à 18h45.

Tout le monde est concerné

« Nous sommes tous enfermés dans des stéréotypes, c'est lié à notre éducation », commente Marine.

Ainsi, le credo de Égaluce est de rendre accessibles à tous les problèmes d'égalité hommes femmes, par la vulgarisation. Parmi les sujets récurrents figurent la charge mentale, la légitimité de chacun, les différences de privilèges ou encore les questions de virilité.

L'expertise de Marine consiste à former hommes et femmes afin qu'ils deviennent plus égalitaires. Pour ce faire, elle utilise les méthodologies du changement afin de déconstruire les stéréotypes et faire en sorte que ses clients vivent mieux : « Mon rôle est de planter des graines. Ensuite, chacun est libre de choisir de chausser les lunettes du genre ou non. »

Selon Marine, tout le monde doit faire des efforts : « Quand on travaille sur les questions d'égalité, ce n'est pas uniquement pour les femmes ; tout le monde est concerné ! Par exemple, c'est important de libérer les hommes par rapport à leur paternité. »

Dans sa mission de conseil aux entreprises, Marine s'attache à mieux faire comprendre à ces dernières l'index égalité hommes femmes. Au niveau RH, cela comprend des sujets comme l'accès au congé de paternité, le harcèlement et le sexisme au travail, ou encore la conciliation de la vie professionnelle et personnelle, qui reste possible si les réunions n'ont pas lieu en fin de journée, par exemple.

Par ailleurs, Marine propose du training pour les femmes, sous forme individuelle. « Je les accompagne pour faciliter la prise de parole, et pour qu'elles puissent prendre leur place, qu'elles se sentent légitimes, notamment en politique. »

Quelques avancées...

Marine est particulièrement sensible à la défense des victimes, sans doute nourrie par son expérience comme travailleuse sociale. Elle déplore, par exemple, le manque d'accueil des victimes en commissariat, ainsi que la survictimisation, qui la touche beaucoup.

Pour dénoncer cette violence faite aux femmes, les hashtags #balancetonporc et #metoo semblent avoir contribué à une certaine prise de conscience de la société. Selon Marine, « ces hashtags sont nécessaires et pertinents pour libérer la parole et l'écoute. Ils créent des soubresauts et permettent d'avancer d'un seul coup. De même, la discrimination positive, avec, entre autres, l'obligation de parité en politique, est parfois nécessaire pour que les choses avancent. Il y a des métiers encore très masculinisés. De même, il y a encore beaucoup de sexisme et c'est très difficile pour les femmes ».

Dans le cadre de son activité au sein d'Égaluce, Marine a reçu le label TCF demain, qui récompense son engagement en matière de développement durable : « C'est important pour moi de m'inscrire sur toutes les questions de transition. Je souhaite une société plus égalitaire, avec pour ligne de fond « l'éco-féminisme ». De plus, j'ai la chance de faire quelque chose qui me plaît, de relever des défis, d'inventer chaque jour. »

Son Finistère

Originaire de Cherbourg, Marine a eu un véritable coup de foudre pour le Finistère : « Je voulais m'installer là et nulle part ailleurs ! », déclare-t-elle avec enthousiasme.

Et c'est chose faite, puisqu'elle vit à Dirinon depuis février 2019. « J'ai su que j'y vivrais et que je ne pourrais me construire que là. C'est chez moi, je n'y partirais pour rien au monde. Il y a une ouverture et une sensation de possibles que je n'ai trouvées nulle part ailleurs. »

Ainsi, pour Marine, il n'y a rien de plus épanouissant que de se sentir à sa juste place sur un territoire. Un territoire qu'elle apprécie sur tous les plans : économique, entrepreuneurial, associatif, et, évidemment, militant !

Contacts

Égaluce

7 Rue du Rail
29460 Dirinon

06 89 43 43 41

Site Web

Facebook

Instagram

LinkedIn

Contacts

Égaluce

7 Rue du Rail
29460 Dirinon

06 89 43 43 41

Site Web

Facebook

Instagram

LinkedIn

Ne manquez pas...

Chargement
Plus de résultats Plus de résultats

Ailleurs sur le Web

#toutcommenceenfinistere @search?q=%23toutcommenceenfinistere 27 May Comme #ToutCommenceEnFinistere, Ma première visite des musées rouverts, c'est au @mbaqofficiel, avec un malicieux… https://t.co/XXs4cukw6s
Tweet
France 3 Bretagne La Torche : le surf comme thérapie contre les addictions
Blog/Press Article
Youtube Video
Ouest France Raffaele Siano, chercheur de l’Ifremer, expert en microalgues
Blog/Press Article
Youtube Video
#toutcommenceenfinistere @search?q=%23toutcommenceenfinistere 28 April 📱Tronoën. Mars 2019 Lezel an heol hon dougen. . Letting the sun carry us. . Laisser le soleil nous porter. Pren… https://t.co/N1Id3wCqPB
Tweet
#toutcommenceenfinistere @search?q=%23toutcommenceenfinistere 27 May Comme #ToutCommenceEnFinistere, Ma première visite des musées rouverts, c'est au @mbaqofficiel, avec un malicieux… https://t.co/XXs4cukw6s
Tweet
France 3 Bretagne La Torche : le surf comme thérapie contre les addictions
Blog/Press Article
Youtube Video
Ouest France Raffaele Siano, chercheur de l’Ifremer, expert en microalgues
Blog/Press Article
Youtube Video
#toutcommenceenfinistere @search?q=%23toutcommenceenfinistere 28 April 📱Tronoën. Mars 2019 Lezel an heol hon dougen. . Letting the sun carry us. . Laisser le soleil nous porter. Pren… https://t.co/N1Id3wCqPB
Tweet