Laetitia Beauverger, photographe et passionnée par la mer

Laetitia Beauverger est Diaphnat Photographie. Rencontre avec une passionnée de mer, de nature…et d’images !

Quel est votre parcours ?

Je suis originaire des Côtes-d’Armor, née en Lorraine. J’ai accosté dans le Finistère en 2012 pour travailler au sein de l’APECS, une association qui étudie les raies et les requins. Cette expérience m’a permis de découvrir l’animation auprès des scolaires et du grand public. Géographe de formation, j’ai également travaillé pour Bretagne environnement pendant 4 ans. J’y exerçais la fonction de rédactrice web sur de la vulgarisation scientifique. Puis, j’ai passé un diplôme dans l’animation qui m’a menée à une mission de guide médiateur scientifique à Océanopolis.

En parallèle de mes études, je me suis formée sur les différentes espèces présentes autour de chez moi (oiseaux, reptiles, insectes, faune et flore de l’estran). En été, je présente les richesses de la mer d’Iroise et de son Parc Naturel Marin (PNMI) aux passagers sur les bateaux de la compagnie Penn Ar Bed.

En 2021, j’ai créé mon entreprise, Diaphnat Photographie, qui propose de découvrir le milieu marin et la nature via la photographie.

Comment est née votre passion de la photographie ?

Adolescente, je réalisais des photographies argentiques. Mais le coût des développements et des pellicules m’empêchait de faire beaucoup d’images. Je profite de cette interview pour remercier mes parents qui ont financé cette passion dévorante. [Rires] L’arrivée du numérique m’a permis d’apprendre la technique et d’assouvir mon envie de photographier la nature.

Depuis quelques années, je participe aux activités du Photoclub de Saint-Renan. Les membres sont des éléments moteurs pour développer la créativité autour de la prise de vue. J’ai également rejoint en 2020 l’Académie des arts et sciences de la mer dans le collège Photographie.

Parlez-nous de votre engagement auprès du PNMI...

Passionnée par la mer d’Iroise, je travaille régulièrement en collaboration avec le Parc naturel marin. Protéger, gérer, sensibiliser, sont des thématiques qui trouvent un écho en moi. Nous avons la chance d’avoir un territoire incroyable avec des lumières magnifiques, des paysages et une riche biodiversité en Iroise. Je compte parmi les prestataires du cycle d’animations « P’tits mousses » financé par l’OFB qui se déroule dans les écoles des communes du PNMI. Nous intervenons dans les établissements pour parler aux enfants de la mer d’Iroise, avant de les accompagner en sortie sur le terrain.

Quel regard les enfants portent-ils sur la nature ?

Les enfants ont une conscience aigüe de l’environnement qui les entoure et de sa fragilité. Certains vont régulièrement à la pêche à pied avec leur famille. Ils sont vraiment passionnés et connaissent l’importance de remettre les cailloux dans le bon sens. D’autres maitrisent aussi très bien la faune de l’estran.

Quels sont vos projets à venir ?

J’aimerais développer une activité de sensibilisation aux images et à leur utilisation. Développer l’esprit critique des enfants, les aider à comprendre que ce qui est donné à voir n’est pas forcément la réalité. Comprendre aussi qu’une photo partagée sur un réseau social ne nous appartient plus et qu’elle part dans des sphères qui nous dépassent.

Parlez-vous de votre activité de guide...

Mon activité de guide indépendante a débuté récemment, en pleine crise sanitaire. L’objectif est d’amener le grand public à découvrir la beauté de la nature à côté de chez soi par le prisme de l’appareil photo. Les activités sont réalisées dans le plus grand respect de la faune sauvage et des milieux. D’ailleurs, c’est aussi l’objet de mon entreprise : sensibiliser à la protection d’espèces et d’espaces naturels proche de chez soi. Chaque espèce possède des trésors d’adaptabilité, et c’est cela qu’il me plaît de transmettre.

Diaphnat photographie est une toute jeune entreprise. Elle propose des stages photos nature, des animations sur le bord de mer. L’an dernier, j’ai eu une super opportunité professionnelle. Je n’ai pas eu autant de temps que prévu pour développer mon activité. Mon entreprise s’en est trouvée un peu délaissée. Une nouvelle année est lancée... Diaphnat ne demande qu’à déployer ses ailes pour s’envoler.

Pourquoi avoir choisi d’être ambassadeur de la marque Tout commence en Finistère ?

J’aime notre territoire : l’Armor, l’Argoat, tous ces lieux ont des secrets, des paysages riches et une nature fragile. Aujourd’hui, en tant qu’ambassadrice de la marque, j’ai à cœur de partager avec le grand public, ma passion pour notre territoire et la nature qui y vit. Habitante du Finistère nord, j’ai trouvé un endroit où je me sens à ma place. Je sais que je ne pourrais pas être mieux ailleurs ! Ce sentiment, de se dire qu’on est au bon endroit, c’est aussi ça que je veux transmettre.

Quel est votre coin préféré en Finistère ?

Oh ! il y en a énormément. Mais je dirais le littoral de la mer d’Iroise et ses îles (Ouessant, Molène et Sein) sont mes coups de cœur. Pour les sorties sur l’estran, mon terrain de jeu favori est la rade de Brest !

Crédits photo : Thomas Gouriou

Pastille ambassadeur

Diaphnat Photographie

Facebook

Instagram

Flickr

Le Pass Mon Finistère

Découvrez le Finistère au gré de nouvelles expériences grâce au Pass Mon Finistère !

Plus d'infos ici

Pastille ambassadeur

Diaphnat Photographie

Facebook

Instagram

Flickr

Le Pass Mon Finistère

Découvrez le Finistère au gré de nouvelles expériences grâce au Pass Mon Finistère !

Plus d'infos ici

Ne manquez pas...

Chargement
Plus de résultats Plus de résultats

Ailleurs sur le Web

#toutcommenceenfinistere @search?q=%23toutcommenceenfinistere 27 May Comme #ToutCommenceEnFinistere, Ma première visite des musées rouverts, c'est au @mbaqofficiel, avec un malicieux… https://t.co/XXs4cukw6s
Tweet
France 3 Bretagne La Torche : le surf comme thérapie contre les addictions
Blog/Press Article
Youtube Video
Ouest France Raffaele Siano, chercheur de l’Ifremer, expert en microalgues
Blog/Press Article
Youtube Video
#toutcommenceenfinistere @search?q=%23toutcommenceenfinistere 28 April 📱Tronoën. Mars 2019 Lezel an heol hon dougen. . Letting the sun carry us. . Laisser le soleil nous porter. Pren… https://t.co/N1Id3wCqPB
Tweet
#toutcommenceenfinistere @search?q=%23toutcommenceenfinistere 27 May Comme #ToutCommenceEnFinistere, Ma première visite des musées rouverts, c'est au @mbaqofficiel, avec un malicieux… https://t.co/XXs4cukw6s
Tweet
France 3 Bretagne La Torche : le surf comme thérapie contre les addictions
Blog/Press Article
Youtube Video
Ouest France Raffaele Siano, chercheur de l’Ifremer, expert en microalgues
Blog/Press Article
Youtube Video
#toutcommenceenfinistere @search?q=%23toutcommenceenfinistere 28 April 📱Tronoën. Mars 2019 Lezel an heol hon dougen. . Letting the sun carry us. . Laisser le soleil nous porter. Pren… https://t.co/N1Id3wCqPB
Tweet