Bas van Zuijlen, designer et céramiste

"Ce qui m'inspire en Finistère, ce sont les couleurs"

Bas van Zuijlen est artisan céramiste. Il fabrique des bols, des théières, de la vaisselle de réception et des sculptures en céramique.

Quel est votre parcours ?

Je suis originaire du Brabant, dans le sud des Pays-Bas. Mon père était menuisier-ébéniste et s'est spécialisé dans les intérieurs d'autocars de luxe. Ma mère faisait de la poterie pour son loisir. Après avoir suivi une école technique pour l'architecture d'intérieur à Rotterdam, j'ai appris la conception et la fabrication de la porcelaine au sein de la faculté de design de l’École Supérieure des Arts de Arnhem. Lors d'un voyage aux États-Unis, j'ai rencontré Fabienne, avec qui je me suis marié quelques années plus tard. Elle est originaire de Brest et je me suis donc tout naturellement installé avec elle en Finistère. Depuis 2007 je travaille dans mon atelier à Plobannalec-Lesconil où je crée des céramiques d'un design sobre et coloré.

Le métier de céramiste, qu’est-ce que c’est ?

En tant que céramiste, j'ai trois axes de travail : la vaisselle en porcelaine, les sculptures en grès et la réparation de porcelaine façon Kintsugi. Je travaille une porcelaine provenant de Limoges connue pour sa finesse et sa luminosité et j'en fabrique des objets dans un style très contemporain. J'utilise la technique de coulage dans des moules de ma fabrication. Ce qui permet une grande précision et fidélité à la création originale, sculpté dans le plâtre.

Je suis designer de formation. Je commence donc toujours par dessiner. D'abord des esquisses, puis des dessins en DAO (dessin assisté par ordinateur, NDLR), ce qui me permet une grande précision dès le départ du processus de création. Je m’autorise à créer des objets aussi bien très épurés que exubérants, presque baroque. Les amateurs d'art voient bien le lien entre mes différents créations artistiques et m'en parlent : la couleur, le style épuré "industriel", l'importance du mouvement et la transparence ; sont des thèmes qui reviennent régulièrement dans la bouche de mes clients.

Je prête beaucoup d’attention aux choix des couleurs. Depuis 2019, je fais des expérimentations autour d'anciennes recettes d’émaux japonais, ce qui donne des colorations très naturelles ; et en même temps je continue d’utiliser les émaux de Limoges avec des couleurs éclatantes.

En 2019, j'ai obtenu la commande de cinq sculptures murales sur le thème de la ville d'Ys. Elles sont visibles dans la ville de Douarnenez. Depuis ce jour, je crée aussi des sculptures en grès sur commande.

Et je répare la porcelaine selon la méthode traditionnelle du Kintsugu, qui consiste à rendre la cassure plus jolie en y ajoutant une ligne d'or véritable. Ainsi, la pièce prend de la valeur et raconte son histoire.

 

Qu'est-ce qui vous inspire ?

Pour une nouvelle création, je m'inspire d'une histoire, de quelque chose qui me touche. J'aime aussi donner une vie spirituelle à mes créations dès leur naissance. Ce peut être lié à la demande de mon client, de l'actualité ou l'historique de l'usage de cet objet. Ensuite, je m'entoure d'images. J'aime créer des collages ou je mélange des découpes de magazines d'art avec des video-stills de l'actualité et des photos que j'ai prises. Je fais des esquisses, parfois sur du beau papier et encre de chine, parfois au stylo bic au dos d'un ticket de caisse, etc. Quand l'idée me traverse l'esprit, il faut que je le note tout de suite. Et, je lis des livres, des histoires qui vont me guider vers un sens ou un autre. Ce qui m'inspire particulièrement en Finistère, c'est les formations géologiques visibles dans les strates des falaises ou les rochers sculptés par le vent et la mer. Ou encore les couleurs des plantes sur fond de turquoise de l'océan. Je les photographie et reviens dessus quand j'ai un sujet qui nécessite ces particularités. J'essaye alors de recréer ces couleurs en émail.

 

Pourquoi avez-vous choisi de vous installer en Finistère ?

L'Amour, toujours l'Amour.

 

Pourquoi avez-vous rejoint le réseau des ambassadeurs Tout Commence en Finistère ?

J'ai appris à aimer cette terre sauvage. Je suis heureux de vivre ici, assez loin des tourments du monde. C'est un endroit où on peut prendre le temps de vivre, où je rencontre quantité de gens intéressants. Et, où, dans de nombreux endroits "alternatifs", il y a une vraie démarche profondément écologique en cours. Il y a aussi une longue tradition spirituelle, dont on trouve des vestiges partout dans le paysage : les menhirs, dolmens, stèles, fontaines et toutes ces chapelles. Des signes importants en nombre, qui sont uniques à la Bretagne.

 

 

Quel est votre coin préféré en Finistère ?

L'abbaye de Saint-Guenolé à Landevennec. J'aime m'y retirer de temps à autre pour un temps d'introspection et de calme ou, au contraire, y faire la fête avec les Scouts et Guides de France, dont je suis animateur. L’accueil des moines est extraordinaire et le jardin, plusieurs fois centenaire, avec sa vue imprenable sur l'Aulne, est magnifique.

Pastille Ambassadeur

Bas van Zuijlen
Atelier Esprit Créateur
 

Designer & céramiste

2 Voie Communale Hent Kerleusquenet
29740 Plobannalec-Lesconil

02 98 66 55 41

contact@baszdesign.com

Site Web

Facebook

Instagram

 

Pastille Ambassadeur

Bas van Zuijlen
Atelier Esprit Créateur
 

Designer & céramiste

2 Voie Communale Hent Kerleusquenet
29740 Plobannalec-Lesconil

02 98 66 55 41

contact@baszdesign.com

Site Web

Facebook

Instagram

 

Ne manquez pas...

Chargement
Plus de résultats Plus de résultats

Ailleurs sur le Web

#toutcommenceenfinistere @search?q=%23toutcommenceenfinistere 27 May Comme #ToutCommenceEnFinistere, Ma première visite des musées rouverts, c'est au @mbaqofficiel, avec un malicieux… https://t.co/XXs4cukw6s
Tweet
France 3 Bretagne La Torche : le surf comme thérapie contre les addictions
Blog/Press Article
Youtube Video
Ouest France Raffaele Siano, chercheur de l’Ifremer, expert en microalgues
Blog/Press Article
Youtube Video
#toutcommenceenfinistere @search?q=%23toutcommenceenfinistere 28 April 📱Tronoën. Mars 2019 Lezel an heol hon dougen. . Letting the sun carry us. . Laisser le soleil nous porter. Pren… https://t.co/N1Id3wCqPB
Tweet
#toutcommenceenfinistere @search?q=%23toutcommenceenfinistere 27 May Comme #ToutCommenceEnFinistere, Ma première visite des musées rouverts, c'est au @mbaqofficiel, avec un malicieux… https://t.co/XXs4cukw6s
Tweet
France 3 Bretagne La Torche : le surf comme thérapie contre les addictions
Blog/Press Article
Youtube Video
Ouest France Raffaele Siano, chercheur de l’Ifremer, expert en microalgues
Blog/Press Article
Youtube Video
#toutcommenceenfinistere @search?q=%23toutcommenceenfinistere 28 April 📱Tronoën. Mars 2019 Lezel an heol hon dougen. . Letting the sun carry us. . Laisser le soleil nous porter. Pren… https://t.co/N1Id3wCqPB
Tweet